A.V.L Immobilier : Les charges des copropriétaires parisiens en hausse depuis deux ans - News de l'agence AVL - Actualités - A.V.L Immobilier immobilier paris , immobilier pantin , immobilier aubervilliers , immobilier villeparisis , immobilier les lilas , immobilier mareuil la motte immobilier Paris 19ème, Pantin - Appartement, Bureaux, Cession de bail, Fonds de commerce, Hotel particulier, Immeuble, Local commercial, Loft, Maison, Parking / box, Programme Neuf, Terrain, - Paris 19ème, Pantin - Découvrez les appartements à vendre et à louer par notre agence AVL Immobilier à Pantin et dans le 19ème arrondissement de Paris.

Les charges des copropriétaires parisiens en hausse depuis deux ans

Partager sur :

Courant décembre, la Fnaim Grand Paris a dévoilé les résultats de son dernier Observatoire des charges de copropriété. Il en ressort que les copropriétaires parisiens subissent une augmentation de leurs charges. En moyenne, dans une copropriété privée, elles s’élèvent à 38,79 euros par mètre carré. Et si en 2 ans elles ont bien augmenté, c’est notamment à cause de la hausse des prix de l’énergie et des assurances. Or pour les copropriétaires, ce n’est pas toujours une bonne nouvelle. Néanmoins, cela ne les dissuade pas de réaliser des travaux afin de valoriser leur patrimoine. Seulement, certains rencontrent des difficultés de financement et doivent trouver des solutions tels des prêts bancaires.

Des dépenses auxquelles les propriétaires ne peuvent se soustraire

Lorsqu’on achète un logement à Paris, se renseigner sur les charges de copropriété est essentiel. En effet, le prix d’un bien n’est pas la seule source de dépenses, d’autant que les charges doivent être payées chaque année. Et comme nous le constatons, elles fluctuent. Ces dernières correspondent aux frais d’entretien, d’administration et de conservation de l’immeuble. Citons par exemple le ravalement des façades, l’éclairage, le nettoyage des parties communes ou encore, l’accès (interphone, digicode). Ces frais ne sont donc pas négligeables, d’autant qu’à Paris, ils sont en hausse – comme les prix de l’immobilier d’ailleurs – et surtout, les copropriétaires n’ont pas la possibilité d’y déroger. Alors avant d’acheter, mieux vaut connaître leur coût annuel moyen pour éviter les mauvaises surprises.

Une augmentation malgré des honoraires de syndic stables

D’après le dernier Observatoire de la Fnaim Grand Paris, en 2018, les charges de copropriété ont augmenté de 7,56% en 2018. En moyenne, chaque année, un copropriétaire débourse 2171€ pour un appartement, 6021€ si on inclut les travaux. Selon le président de la Fnaim, Michel Platero, « cette hausse s’explique notamment par l’augmentation du prix de l’eau et de l’électricité ». En fait, seuls les honoraires de syndic se stabilisent depuis 2016. Si l’on regarde cet Observatoire dans les détails, on découvre qu’en 2018, les assurances ont crû le plus (+11,72%), ainsi que l’eau (+9,32%), les ascenseurs (+7,22%), le chauffage (+5,34%) et l’électricité (+5%). Des frais que les copropriétaires ne peuvent contrôler, mais qui font vite grimper la facture…