A.V.L Immobilier : Location d’un logement meublé : quels sont les équipements obligatoires à mettre à la disposition des locataires ? - News de l'agence AVL - Actualités | A.V.L Immobilier immobilier paris , immobilier pantin , immobilier aubervilliers , immobilier villeparisis , immobilier les lilas , immobilier mareuil la motte immobilier Paris 19ème, Pantin - Appartement, Bureaux, Cession de bail, Fonds de commerce, Hotel particulier, Immeuble, Local commercial, Loft, Maison, Parking / box, Programme Neuf, Terrain, - Paris 19ème, Pantin - Découvrez les appartements à vendre et à louer par notre agence AVL Immobilier à Pantin et dans le 19ème arrondissement de Paris.

Location d’un logement meublé : quels sont les équipements obligatoires à mettre à la disposition des locataires ?

Partager sur :

Pour louer un appartement meublé, à Paris par exemple, vous devez respecter certaines dispositions légales. Vous ne pouvez donc pas vous contenter d’installer un lit, une table et deux chaises dans un coin. Il faut que le mobilier soit suffisant pour que le locataire puisse y dormir, y manger et y vivre convenablement. En d’autres termes, il doit pouvoir s’y installer et pourvoir à ses besoins de base sans devoir acheter des meubles, des équipements. Après, rien ne l’empêche d’ajouter sa touche personnelle. Mais de votre côté, en tant que propriétaire, vous avez des obligations à respecter car cette location obéit à des règles précises.

Le mobilier indispensable et prévu par la loi

Le 5 août 2015, un décret a été publié indiquant la liste officielle des éléments obligatoires dans tout logement meublé. Entré en vigueur le 1er septembre 2015, il indique que chaque pièce d’un appartement, d’un studio doit être équipée d’éléments conformes à sa destination. Par conséquent, pour tout bail signé à partir du 1er septembre 2015, il faut mettre à la disposition de votre locataire une literie avec couette ou couverture, des rideaux épais ou volets dans le coin nuit ou la chambre pour occulter la lumière, une table et des chaises, des étagères de rangement ainsi que des luminaires. Vous devez aussi lui fournir du matériel d’entretien pour le ménage (aspirateur, balai, serpillière …etc.). Pour qu’il puisse cuisiner, sont indispensables un four (ou four à micro-ondes), des plaques de cuisson, un réfrigérateur et un congélateur (ou un réfrigérateur avec compartiment de congélation), des ustensiles tels que des casseroles et poêles, et de la vaisselle. Autant d’équipements devant être fonctionnels et ne pas mettre en danger l’occupant de votre logement.

Les autres aménagements et équipements pouvant être ajoutés

Ce décret fixe donc le minimum à fournir à votre locataire. Si vous souhaitez lui proposer d’autres meubles et appareils, vous pouvez le faire. Il faut juste penser à les inscrire dans l’inventaire. Par exemple, il est possible d’équiper le logement meublé d’une bouilloire, d’un grille-pain, d’un lave-vaisselle, d’un lave-linge, de coussins, de tapis, d’un canapé ou encore d’une télévision. Si vous voulez vous occuper de la décoration, vous pouvez le faire en accrochant des cadres par exemple. Et si cela ne plaît pas à votre locataire, sachez qu’il peut remplacer les meubles et équipements de son choix, à condition qu’ils les restituent à son départ. Concernant le linge de maison, comme les draps et serviettes, rien n’est prévu par la loi. Enfin, plus vous améliorez le confort de votre logement meublé, plus vous augmentez son standing et son attractivité. Cela peut notamment vous aider à la louer plus rapidement.